Les adolescents et le sommeil | Dreamerr
Place au sommeil réparateur
Livraison en 2-4 jours GRATUITE !
N°1 des oreillers cervicales
Support Français 24/7
Paiement Sécurisé par Paypal

Les adolescents et le sommeil

Un aperçu des raisons pour lesquelles les adolescents sont confrontés à des problèmes de sommeil particuliers et des conseils pour les aider à mieux dormir.


L'adolescence est une période formatrice. Le cerveau et le corps se développent considérablement, et le passage à l'âge adulte entraîne des changements importants qui affectent les émotions, la personnalité, la vie sociale et familiale, et les études.

Le sommeil est essentiel pendant cette période, car il agit en coulisses pour permettre aux adolescents d'être au mieux de leur forme. Malheureusement, les recherches indiquent que de nombreux adolescents dorment beaucoup moins que ce dont ils ont besoin.

En même temps, les adolescents sont confrontés à de nombreuses difficultés pour obtenir un sommeil régulier et réparateur. Reconnaître ces difficultés aide les adolescents et leurs parents à établir un plan pour que les adolescents obtiennent le sommeil dont ils ont besoin.

Pourquoi le sommeil est-il important pour les adolescents ?

Le sommeil est vital pour les personnes de tout âge. Pour les adolescents, cependant, un développement mental, physique, social et émotionnel profond nécessite un sommeil de qualité.

Réflexion et réussite scolaire

Le sommeil est bénéfique pour le cerveau et favorise l'attention, la mémoire et la pensée analytique. Il rend la pensée plus aiguisée, en reconnaissant les informations les plus importantes pour consolider l'apprentissage. Le sommeil facilite également la pensée expansive qui peut stimuler la créativité. Qu'il s'agisse d'étudier pour un examen, d'apprendre un instrument ou d'acquérir des compétences professionnelles, le sommeil est essentiel pour les adolescents.

Étant donné l'importance du sommeil pour le fonctionnement du cerveau, il est facile de comprendre pourquoi les adolescents qui ne dorment pas suffisamment ont tendance à souffrir d'une somnolence excessive et d'un manque d'attention qui peuvent nuire à leurs résultats scolaires.

sommeil

La santé émotionnelle

La plupart des gens ont fait l'expérience de la façon dont le sommeil peut affecter l'humeur, provoquant une irritabilité et des réactions émotionnelles exagérées. Avec le temps, les conséquences peuvent être encore plus importantes pour les adolescents qui s'adaptent à plus d'indépendance, de responsabilités et de nouvelles relations sociales.

Une perte de sommeil prolongée peut avoir un effet négatif sur le développement émotionnel, augmentant les risques de conflits interpersonnels ainsi que de problèmes de santé mentale plus graves8.

Les troubles de la santé mentale tels que l'anxiété, la dépression et le trouble bipolaire sont régulièrement liés à un mauvais sommeil9, et le manque de sommeil chez les adolescents peut augmenter le risque de suicide. L'amélioration du sommeil chez les adolescents peut jouer un rôle10 dans la prévention des troubles de santé mentale ou la réduction de leurs symptômes.

Santé et développement physiques

Le sommeil contribue au bon fonctionnement de pratiquement tous les systèmes de l'organisme. Il renforce le système immunitaire, aide à réguler les hormones et permet la récupération des muscles et des tissus.

Un développement physique important se produit à l'adolescence et peut être affecté négativement par un manque de sommeil. Par exemple, les chercheurs ont constaté que les adolescents qui ne dorment pas suffisamment ont un profil métabolique inquiétant qui peut les exposer à un risque plus élevé de diabète et de problèmes cardiovasculaires à long terme.

dormir
Prise de décision et comportement à risque


Le manque de sommeil peut affecter le développement du lobe frontal, une partie du cerveau essentielle au contrôle des comportements impulsifs. Il n'est pas surprenant que de nombreuses études aient montré que les adolescents qui ne dorment pas suffisamment sont plus susceptibles d'adopter des comportements à haut risque, comme conduire en état d'ivresse, envoyer des SMS au volant, faire du vélo sans casque et ne pas boucler sa ceinture de sécurité. La consommation de drogues et d'alcool, le tabagisme, les comportements sexuels à risque, les bagarres et le port d'arme ont également été identifiés comme étant plus probables chez les adolescents qui ne dorment pas assez.

Les problèmes de comportement peuvent avoir des effets considérables sur la vie d'un adolescent, nuisant à ses résultats scolaires ainsi qu'à ses relations avec sa famille et ses amis.

Accidents et blessures

Un sommeil insuffisant chez les adolescents peut les rendre vulnérables aux blessures accidentelles, voire à la mort. Le risque élevé d'accident dû à la somnolence au volant est particulièrement préoccupant. Des études ont montré que le manque de sommeil peut réduire les temps de réaction avec un effet similaire à celui d'une consommation importante d'alcool. Chez les adolescents, l'impact de la somnolence au volant peut être amplifié par un manque d'expérience de la conduite et un taux plus élevé de distraction au volant.

Les adolescents américains dorment-ils suffisamment ?

sommeil enfant

On a constaté que le taux de sommeil insuffisant chez les adolescents est plus élevé chez les femmes que chez les hommes. Les adolescents plus âgés déclarent dormir moins que les personnes au début de l'adolescence. Des enquêtes ont également révélé que les adolescents qui s'identifient comme Noirs, Asiatiques et multiraciaux présentent les taux les plus élevés de sommeil de moins de huit heures par nuit.

Pourquoi les adolescents ont-ils du mal à bien dormir ?

Il n'y a pas de raison unique à l'insuffisance de sommeil chez les adolescents. Plusieurs facteurs contribuent à ce problème, et ces facteurs peuvent varier d'un adolescent à l'autre.

Horaires de sommeil décalés et heures d'entrée à l'école

À l'adolescence, il existe une forte tendance à devenir un "oiseau de nuit", à rester debout plus tard le soir et à dormir plus longtemps le matin. Les experts pensent qu'il s'agit d'une double impulsion biologique qui affecte le rythme circadien et le cycle veille-sommeil des adolescents.

Premièrement, les adolescents ont une envie de dormir qui se construit plus lentement, ce qui signifie qu'ils ne commencent à se sentir fatigués que plus tard dans la soirée. Deuxièmement, l'organisme attend plus longtemps avant de commencer à produire de la mélatonine, l'hormone qui favorise le sommeil.

S'ils pouvaient dormir à leur propre rythme, de nombreux adolescents dormiraient huit heures ou plus par nuit, de 23 heures à minuit jusqu'à 8 ou 9 heures du matin, mais les heures de début des cours dans la plupart des districts scolaires obligent les adolescents à se réveiller beaucoup plus tôt le matin. En raison du retard biologique dans leur cycle veille-sommeil, de nombreux adolescents ne sont tout simplement pas en mesure de s'endormir suffisamment tôt pour bénéficier de huit heures de sommeil ou plus et arriver à l'école à l'heure.

sommeil ado

En raison de leur manque de sommeil en semaine, les adolescents peuvent essayer de se rattraper en faisant la grasse matinée le week-end, mais cela peut aggraver leur retard de sommeil et leur manque d'uniformité dans le repos nocturne.

Pression du temps

Lire aussi : Le syndromes de la mort subite chez le nourrisson


Les adolescents ont souvent les mains pleines. Les devoirs scolaires, les obligations professionnelles, les tâches ménagères, la vie sociale, les activités communautaires et les sports ne sont que quelques-unes des choses qui peuvent exiger leur temps et leur attention.

Avec tout ce qu'ils doivent essayer d'intégrer dans leur journée, de nombreux adolescents ne consacrent pas suffisamment de temps au sommeil. Ils peuvent rester debout tard dans la semaine pour finir leurs devoirs ou pendant le week-end pour sortir avec leurs amis, ce qui peut renforcer leur horaire de noctambule.

La pression exercée pour réussir tout en gérant ces engagements importants peut être stressante, et l'on sait que l'excès de stress contribue aux problèmes de sommeil et à l'insomnie.

Utilisation d'appareils électroniques

Le temps passé devant un écran jusque tard dans la soirée peut contribuer aux problèmes de sommeil. L'utilisation de ces appareils peut garder le cerveau des adolescents branché, et les notifications entrantes peuvent provoquer un sommeil perturbé et fragmenté. Il est également prouvé que l'exposition à la lumière des téléphones portables entraîne la suppression de la production de mélatonine.

Troubles du sommeil

Certains adolescents dorment mal en raison d'un trouble du sommeil sous-jacent. Les adolescents peuvent être affectés19 par l'apnée obstructive du sommeil (AOS), qui provoque des pauses respiratoires répétées pendant le sommeil. Le SAOS entraîne souvent un sommeil fragmenté et une somnolence diurne excessive.

Bien que moins fréquents, les adolescents peuvent souffrir de troubles du sommeil tels que le syndrome des jambes sans repos (SJSR), qui se traduit par une forte envie de bouger les membres en position couchée, et la narcolepsie, qui est un trouble affectant le cycle veille-sommeil.

sommeil ado
Problèmes de santé mentale


Les problèmes de santé mentale comme l'anxiété et la dépression peuvent nuire à la qualité du sommeil chez les adolescents comme chez les adultes. Un sommeil insuffisant peut également contribuer à ces troubles, créant ainsi une relation bidirectionnelle qui peut détériorer à la fois le sommeil et le bien-être émotionnel.

Troubles neurodéveloppementaux

Les troubles du développement neurologique, tels que le trouble déficitaire de l'attention/hyperactivité (TDAH) et les troubles du spectre autistique (TSA)20, peuvent rendre le sommeil plus difficile pour les adolescents. Le manque de sommeil peut également contribuer à l'apparition de symptômes plus prononcés de ces troubles.

Comment les adolescents peuvent-ils mieux dormir ?

Les adolescents qui ont des problèmes de sommeil devraient commencer par parler avec leur médecin de la quantité de sommeil qu'ils obtiennent et de son impact sur leur vie quotidienne. Leur pédiatre peut identifier les causes sous-jacentes et élaborer le traitement le plus approprié et le plus adapté.

En fonction de la cause des problèmes de sommeil, des médicaments peuvent être envisagés ; cependant, dans la plupart des cas, un traitement médicamenteux n'est pas nécessaire pour que les adolescents dorment mieux.
coussin dreamerr
Une étape bénéfique consiste pour les adolescents à revoir et à améliorer leur hygiène du sommeil, ce qui inclut leur environnement et leurs habitudes de sommeil. Voici quelques conseils pour un sommeil sain qui peuvent les aider dans ce processus :

Prévoir huit heures de sommeil dans son emploi du temps quotidien et garder le même emploi du temps en semaine et le week-end.
Instaurer une routine régulière avant le coucher pour favoriser la relaxation et s'endormir rapidement.
Éviter la caféine et les boissons énergisantes, surtout l'après-midi et le soir.
Rangez vos appareils électroniques au moins une demi-heure avant de vous coucher et mettez-les en mode silencieux pour éviter de les consulter pendant la nuit.


Installez votre lit avec un matelas et des oreillers qui vous soutiennent bien.
Veillez à ce que votre chambre soit fraîche, sombre et silencieuse.
Les modifications de l'hygiène du sommeil peuvent être incluses dans la thérapie cognitivo-comportementale pour l'insomnie (TCC-I), une forme de thérapie par la parole pour les problèmes de sommeil qui a démontré son efficacité chez les adultes et peut être utile aux adolescents. La TCC-I agit en remodelant les idées et les pensées négatives sur le sommeil et en mettant en œuvre des mesures pratiques pour améliorer les habitudes de sommeil.

Comment les parents peuvent-ils aider leurs adolescents à mieux dormir ?

Pour de nombreux parents, la première étape consiste à interroger leurs enfants adolescents sur leur sommeil, car les enquêtes indiquent que de nombreux parents ne se rendent pas compte que leurs enfants ont des problèmes de sommeil.
chambre lit
Les parents peuvent encourager les adolescents à consulter un médecin tout en travaillant avec leurs enfants pour améliorer progressivement leur hygiène de sommeil. Certaines recherches ont montré que les adolescents dont les parents fixent une heure de coucher ferme dorment davantage et sont moins somnolents le jour.

Une autre possibilité pour les parents est de plaider en faveur d'une heure de début plus tardive auprès de leur district scolaire local. Un certain nombre de districts ont expérimenté le retardement de l'heure de début des cours et ont constaté des résultats positifs en termes d'assiduité et de résultats scolaires.

Les parents peuvent également travailler avec leurs adolescents afin d'éviter les emplois du temps trop chargés et les engagements qui peuvent générer du stress et qui ne sont pas compatibles avec un temps de sommeil suffisant.

Articles Récents

L'Hypersonmie

 L'hypersomnolence n'est pas un trouble en soi, c'est un symptôme d'autres affections. La plupart des cas de somnolence excessive sont liés à un sommeil insuffisant ou interrompu. Un mauvais sommeil...

En savoir plus

L'Insomnie

L'insomnie chronique se caractérise par des symptômes qui surviennent au moins trois fois par semaine pendant au moins trois mois. L'insomnie qui dure ou moins de trois mois est appelée...

En savoir plus

La Narcolepsie

Qu'est-ce que c'est, quelles sont ses causes et quelles sont les mesures qui peuvent aider à la gérer ?La narcolepsie est un trouble du sommeil qui est souvent mal compris....

En savoir plus

Les Cauchemars

Le rêve est l'un des aspects les plus complexes et les plus mystérieux du sommeil. Si les rêves peuvent inclure des visions de grandeur et de bonheur, ils peuvent aussi...

En savoir plus

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré