Les aides au sommeil pour traiter l'insomnie | Dreamerr
Place au sommeil réparateur
Livraison en 2-4 jours GRATUITE !
N°1 des oreillers cervicales
Support Français 24/7
Paiement Sécurisé par Paypal

Les aides au sommeil pour traiter l'insomnie

Avis de non-responsabilité médicale : Le contenu de cette page ne doit pas être considéré comme un avis médical ou une recommandation de prise de médicaments. Consultez toujours votre médecin avant de prendre un nouveau médicament ou de modifier votre posologie actuelle.

Les problèmes de sommeil sont monnaie courante, et l'un des troubles du sommeil les plus répandus est l'insomnie, qui touche entre 10 et 30 % des adultes aux États-Unis.



L'insomnie survient lorsqu'une personne a des difficultés à s'endormir (début du sommeil) et/ou à rester endormie (maintien du sommeil), et que ces problèmes entraînent une somnolence, un ralentissement de la pensée ou d'autres troubles pendant la journée. L'insomnie est souvent liée à la privation de sommeil, qui peut avoir de graves conséquences sur la santé physique et mentale.

Pour remédier à l'insomnie, de nombreuses personnes se tournent vers les aides au sommeil. Il s'agit de médicaments sur ordonnance, de médicaments en vente libre et de compléments alimentaires. Chaque aide au sommeil pour l'insomnie présente des avantages et des inconvénients potentiels, et il est important que les personnes soient informées de leurs options de traitement et qu'elles discutent avec un médecin de la meilleure option dans leur situation personnelle.

Quelle est la fréquence d'utilisation des somnifères pour l'insomnie ?

Les somnifères ou autres aides au sommeil sont un élément courant du traitement de l'insomnie. Des études ont révélé une augmentation constante des taux d'utilisation des somnifères, une étude estimant qu'environ 19 % des adultes ont pris au moins un médicament pour dormir au cours du dernier mois.
Les données du CDC montrent que de nombreux adultes prennent fréquemment des somnifères, plus de 8 % des adultes ayant utilisé un somnifère au moins quatre fois au cours de la semaine précédente. L'utilisation de médicaments contre l'insomnie délivrés sur ordonnance a augmenté chez les personnes âgées, y compris chez les personnes sans diagnostic officiel d'insomnie.
sommeil
Cette recherche reflète également une tendance à l'augmentation de l'utilisation des somnifères en vente libre (OTC) ainsi que des compléments alimentaires tels que les aides naturelles au sommeil. Une enquête menée par Consumer Reports, par exemple, a révélé qu'environ 20 % des adultes ont déclaré avoir utilisé un somnifère naturel au cours de l'année écoulée.

Comment fonctionnent les somnifères pour l'insomnie ?

La plupart des somnifères pour l'insomnie fonctionnent parce qu'ils ont un effet sédatif, ce qui signifie qu'ils vous donnent envie de dormir6. Cette somnolence peut survenir rapidement pour vous aider à vous endormir ou avoir un effet prolongé pour faciliter le sommeil pendant la nuit.

La façon dont un somnifère produit un effet sédatif varie en fonction de sa composition chimique. Selon leur mode d'action et leur mode de régulation, les somnifères pour l'insomnie peuvent être classés en plusieurs types distincts.

Quels sont les types de somnifères pour l'insomnie ?

Il existe trois types de somnifères pour l'insomnie : les médicaments d'ordonnance, les médicaments en vente libre et les compléments alimentaires.

Médicaments d'ordonnance

dormir profondement

Avant qu'un médicament d'ordonnance puisse être vendu, il doit être approuvé par la Food and Drug Administration (FDA), qui examine soigneusement les données des études de recherche sur son efficacité et sa sécurité. Une fois le médicament approuvé, le patient doit obtenir une ordonnance de son médecin pour pouvoir se procurer le médicament en pharmacie.

Différentes classes de médicaments provoquent la somnolence en fonction de leur composition chimique et de la façon dont ils agissent sur le cerveau. Les types de médicaments sur ordonnance qui sont approuvés par la FDA pour l'insomnie comprennent :

Les médicaments Z : Ces médicaments ralentissent l'activité du cerveau, ce qui provoque un effet sédatif.
Antagonistes des récepteurs de l'orexine : Ces médicaments bloquent la production d'orexine, une substance chimique dans le cerveau qui vous fait vous sentir alerte.


Benzodiazépines : Les benzodiazépines ressemblent aux médicaments de type Z en ce sens qu'elles diminuent l'activité cérébrale pour induire la somnolence. Elles ont été parmi les premiers médicaments sur ordonnance à être utilisés pour traiter l'insomnie.
Agonistes des récepteurs de la mélatonine : Ce type de médicament augmente le niveau de l'hormone mélatonine dans l'organisme, ce qui favorise la somnolence.


Les antidépresseurs : Ces médicaments ont d'abord été conçus pour traiter la dépression, mais on a découvert par la suite qu'ils avaient un effet sédatif. Un seul antidépresseur est officiellement approuvé par la FDA pour l'insomnie.
Une fois qu'un médicament a été approuvé par la FDA pour une utilisation donnée, les médecins peuvent le prescrire pour d'autres pathologies, ce que l'on appelle l'utilisation "off-label". Des médicaments tels que les antipsychotiques et les anticonvulsivants sont parfois utilisés de manière non indiquée pour l'insomnie, mais il existe moins de données sur leur sécurité et leur efficacité dans le traitement des problèmes de sommeil.

Médicaments en vente libre

insomnie
Les médicaments en vente libre peuvent être achetés sans ordonnance. Ces pilules ne sont pas soumises au même niveau d'examen de la FDA que les médicaments d'ordonnance, mais elles doivent tout de même répondre à certaines normes réglementaires avant de pouvoir être vendues.

Les somnifères en vente libre sont composés d'antihistaminiques. Les antihistaminiques sont fréquemment utilisés pour gérer les allergies, mais en raison de leur effet sédatif, ils sont également commercialisés comme somnifères.

Les somnifères antihistaminiques peuvent être vendus en tant que produits à ingrédient unique, ou l'antihistaminique peut être combiné à des ingrédients actifs pour d'autres problèmes tels que la toux, la fièvre ou la congestion. Lorsqu'ils sont ajoutés à d'autres produits chimiques, les somnifères en vente libre sont souvent étiquetés pour un usage " PM ".

Les compléments alimentaires

Bien que les gens puissent les utiliser pour des raisons de santé, les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments officiels. Ils n'ont pas à être approuvés par la FDA, et les somnifères vendus comme compléments alimentaires sont beaucoup moins surveillés.

Les somnifères naturels, comme la mélatonine, la valériane ou le kava, sont des exemples de somnifères sous forme de compléments alimentaires. Les marques peuvent créer des aides à l'endormissement composées d'un seul ingrédient ou d'un mélange, ce qui explique la grande diversité de ces aides à l'endormissement disponibles sur le marché.

Parmi les types de somnifères pour l'insomnie, les compléments alimentaires sont ceux dont les avantages et les inconvénients sont les moins bien documentés par les études.

Quels sont les avantages potentiels des somnifères pour l'insomnie ?

Le principal avantage de la plupart des somnifères est qu'ils provoquent une somnolence qui vous permet de mieux dormir. Ils peuvent y parvenir en vous aidant à vous endormir et/ou en augmentant les chances que vous restiez endormi toute la nuit.

coussin dreamerr

En améliorant le sommeil à court terme, de nombreux somnifères peuvent atténuer la somnolence diurne et les troubles de la pensée dus au manque de sommeil. Ils peuvent aider à réinitialiser votre horaire de sommeil, vous permettant ainsi de vous engager sur la voie d'un sommeil régulier.

Cela dit, la plupart des somnifères ne sont pas conçus pour une utilisation à long terme. Par conséquent, le traitement de l'insomnie associe souvent un somnifère à des mesures pratiques, comme l'amélioration de l'hygiène du sommeil, qui peuvent vous aider à obtenir un sommeil de qualité chaque nuit sans avoir recours aux somnifères.

Quels sont les somnifères les plus efficaces contre l'insomnie ?

Tout le monde ne réagit pas de la même façon à un somnifère. Il n'existe donc pas de règle absolue pour déterminer lequel est le plus efficace. Les médecins suggèrent plutôt des traitements contre l'insomnie en fonction de la situation spécifique de leur patient, y compris ses symptômes et son état de santé général.


Lire aussi : Le somnambulisme 


Dans les dernières directives de l'AASM sur les aides au sommeil pour l'insomnie, certains médicaments sur ordonnance sont recommandés selon que le problème d'une personne concerne l'endormissement ou le maintien du sommeil. En effet, certains somnifères agissent rapidement et disparaissent vite, tandis que d'autres agissent lentement et durent longtemps. L'AASM déconseille l'utilisation de somnifères en vente libre et de compléments alimentaires comme la mélatonine et la valériane.

Quels sont les risques potentiels des somnifères pour l'insomnie ?

Les effets secondaires potentiels peuvent varier selon le somnifère utilisé et selon que la personne qui le prend a d'autres problèmes de santé ou prend d'autres médicaments. En général, presque tous les somnifères peuvent avoir des effets négatifs, bien que la probabilité de ces effets soit plus élevée avec certains somnifères.

Effets persistants le lendemain : Jusqu'à 80 % des personnes qui prennent des somnifères1 affirment que l'effet sédatif peut persister après le réveil, créant une somnolence excessive ou un ralentissement de la pensée alors qu'une personne devrait être alerte. Ce problème est particulièrement préoccupant pour les personnes qui conduisent le matin et qui peuvent être exposées à un risque accru d'accidents de la route.


Confusion ou perte de coordination : Un effet sédatif puissant peut rendre une personne confuse, étourdie ou incapable de se concentrer. Par conséquent, elle peut être exposée à un risque de chute ou d'autres accidents juste avant de se coucher ou pendant la nuit.

aide sommeil

Comportement anormal : Après avoir pris des somnifères, certaines personnes adoptent un comportement étrange tout en restant partiellement endormies et inconscientes de leurs actions. Ce comportement peut aller de choses simples comme parler, à des actions plus complexes comme le somnambulisme ou la tentative de conduire.


Réaction allergique : Ces réactions sont assez rares, mais certaines personnes ont des réactions allergiques aux somnifères.
Interaction médicamenteuse : Un somnifère peut interagir avec d'autres médicaments et potentiellement changer leur puissance ou la façon dont ils affectent le corps.


En plus de cette liste générale d'effets secondaires potentiels, il existe des risques qui n'existent qu'avec certains somnifères. Par exemple, certains somnifères peuvent avoir des effets néfastes sur d'autres problèmes de santé. Un certain nombre de somnifères sont liés à l'aggravation des symptômes de la dépression, et les sédatifs délivrés sur ordonnance peuvent entraîner une suppression de la respiration qui peut exacerber l'apnée du sommeil.

De nombreux somnifères peuvent créer une accoutumance. Cela peut conduire à prendre le médicament pendant trop longtemps ou à une dose trop élevée, ce qui augmente le risque d'effets secondaires.

L'arrêt brutal de l'utilisation de certains somnifères peut déclencher une résurgence des symptômes d'insomnie ou d'autres symptômes de sevrage.

Parce qu'ils sont moins soigneusement réglementés, les compléments alimentaires sont plus susceptibles d'avoir des informations posologiques erronées ou d'être contaminés par des produits chimiques ne figurant pas sur le flacon.

En raison de la possibilité d'effets secondaires, il est important de consulter un médecin avant de commencer à prendre un somnifère.

Quels sont les somnifères les plus sûrs pour l'insomnie ?

Il n'existe aucun somnifère qui soit universellement le plus sûr. En fonction de votre état de santé personnel, certains médicaments peuvent être plus ou moins risqués que d'autres. Mais cette détermination doit être faite par un professionnel de la santé qui peut examiner votre situation et discuter des avantages et des risques de certains somnifères dans votre cas particulier.

Quel est le meilleur somnifère pour l'insomnie ?

Aucun somnifère n'est une solution miracle, et il n'y a pas de meilleur somnifère pour tout le monde.

Le meilleur somnifère pour l'insomnie est celui qui est le mieux adapté à vos besoins, notamment à la nature de votre insomnie, à votre âge, à votre état de santé général et à tout autre médicament que vous prenez. En tenant compte de ces facteurs, vous et votre médecin pourrez comparer les somnifères et leurs avantages et inconvénients potentiels.

chambre

Dans certains cas, la meilleure façon de mieux dormir peut ne pas impliquer de somnifère du tout. Les traitements non médicaux de l'insomnie sont souvent efficaces, et un médecin peut examiner vos options de traitements médicaux et non médicaux et vous aider à décider ce qui est le mieux adapté à votre situation. L'amélioration de l'hygiène du sommeil, notamment le respect d'heures de coucher et de lever régulières, peut être une autre solution pour les personnes qui ont des problèmes de sommeil.

Les somnifères pour l'insomnie sont-ils sûrs ?

Lorsqu'ils sont pris par des adultes en bonne santé, les somnifères sont généralement sûrs à court terme, à condition qu'ils soient utilisés conformément aux instructions. Cependant, étant donné le risque d'effets secondaires, il est toujours plus sûr, quel que soit le type de somnifère, de le prendre sous la supervision d'un professionnel de la santé.

Pour réduire le risque d'effets négatifs, il est important de prendre les somnifères en toute sécurité. Cela signifie qu'il faut les prendre au bon moment et uniquement avec la dose recommandée. Il faut éviter les doses supplémentaires, même si les problèmes de sommeil persistent. En outre, les somnifères ne doivent pas être mélangés avec d'autres sédatifs, de l'alcool ou des drogues récréatives.

Pour certaines personnes, la prise de somnifères pour l'insomnie peut comporter des risques supplémentaires. En voici quelques exemples :

Les adultes plus âgés : Les problèmes de désorientation et les risques de chute liés aux médicaments sédatifs rendent certains somnifères dangereux pour les personnes âgées.


Enfants : Même à faible dose, les enfants peuvent avoir des réactions aux médicaments différentes de celles des adultes. Étant donné le développement physique et mental continu d'un enfant, ces réactions peuvent être préjudiciables à sa santé.


Femmes enceintes et allaitantes : Selon le somnifère, il peut y avoir des risques pour la santé d'une femme ou de son enfant lorsque ces médicaments sont pris pendant la grossesse ou l'allaitement.
Les personnes appartenant à ces groupes ou celles qui présentent des problèmes de santé coexistants doivent examiner attentivement leurs options de traitement de l'insomnie avec un médecin afin de déterminer s'il existe un somnifère qu'elles peuvent prendre en toute sécurité.

Articles Récents

L'Hypersonmie

 L'hypersomnolence n'est pas un trouble en soi, c'est un symptôme d'autres affections. La plupart des cas de somnolence excessive sont liés à un sommeil insuffisant ou interrompu. Un mauvais sommeil...

En savoir plus

L'Insomnie

L'insomnie chronique se caractérise par des symptômes qui surviennent au moins trois fois par semaine pendant au moins trois mois. L'insomnie qui dure ou moins de trois mois est appelée...

En savoir plus

La Narcolepsie

Qu'est-ce que c'est, quelles sont ses causes et quelles sont les mesures qui peuvent aider à la gérer ?La narcolepsie est un trouble du sommeil qui est souvent mal compris....

En savoir plus

Les Cauchemars

Le rêve est l'un des aspects les plus complexes et les plus mystérieux du sommeil. Si les rêves peuvent inclure des visions de grandeur et de bonheur, ils peuvent aussi...

En savoir plus

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré